Aydan apprend à lire, et à écrire 1


S’il y a bien un domaine dans lequel Aydan a nettement progressé, c’est dans son travail à l’école. Aydan fait des progrès effarants. Vers ses 3 ans, nous avions eu des doutes sur la capacité d’Aydan à parler un jour. Alors parier sur le fait qu’Aydan puisse lire, ou écrire, tenait plus du rêve que de la réalité.

En classe

Tout d’abord nous sommes heureux d’apprendre qu’Aydan a un réel comportement d’élève, et toute sa place dans la classe. Cela a été possible grâce aux réelles avancées sur son comportement que nous citions la semaine dernière.

Il participe, lève la main, est responsable. Il est toujours assisté de son éducatrice ABA. Au-delà d’être indispensable, un tel accompagnement est un gage de succès. Elle maintient son attention, son niveau d’écoute, sa disponibilité, son organisation. Elle lui fait comprendre ce qui est trop abstrait, certains exercices que l’autisme l’empêche de comprendre, ou de projeter.

La lecture

On peut le dire, la machine est lancée, Aydan commence à lire ! Les lettres, puis les syllabes, et depuis quelques jours les mots arrivent !

Le niveau de CP est difficile pour Aydan. Acquérir de telles capacités mobilise toutes les heures d’ABA disponibles.

 

L’écriture

Il s’agit bien là du maillon faible d’Aydan. Son problème de motricité fine, au niveau de ses doigts, l’empêche d’écrire comme les autres enfants. C’est ici que l’aide d’un ordinateur financé* par l’association prend toute son importance.

Aydan travaille depuis 4 ans, en ergothérapie, pour limiter son handicap. Il y a quelques années, il pouvait à peine tenir une cuillère dans sa main. Une réelle avancée donc, mais un défaut qui handicape Aydan dans sa vie de tous les jours.

Les mathématiques

Aydan cultive le cliché de l’autisme, les mathématiques sont un domaine qu’il affectionne tout particulièrement. Aydan est en ce moment dans l’acquisition de l’addition. Il a encore besoin de visualiser concrètement pour le faire, mais des techniques lui permettent d’avancer.

Voilà le bilan très positif des premiers mois de CP.  A très vite

* dans le cadre du handicap d’Aydan, le matériel informatique doit être fourni par l’éducation nationale, après notification de la MDPH. A ce jour, 5 mois après la demande, le matériel n’est toujours pas notifié (nous avons même eu 1 refus), ni dans la file d’attente de l’éducation nationale. Pour ne pas pénaliser le début de scolarité d’Aydan, l’association a décidé de financer ce matériel via l’action saucisson.

 

Mimi Poyet, Del'fine Vauzelle, Wat Cha, Liliane Berneau, Nadya Maya, Lorene Pineau, Séverine Herrou, Stéphane Deniaud, Cyril Gagneux, Sandrine Audouin, Lucie Thomas Hegron, Véro Lland, Naomie Brillante, Sophie Lithard, Sonia Bodet, Oum Safiya, Vanessa AC, Maëlle Cho, Severine Chenu, Phe Lie, Céline Guyot, Vanessa Boisseleau liked this post

A propos Yohann AUDOUIN

Yohann AUDOUIN est le papa d’Aydan. Il nous donne régulièrement des nouvelles d’Aydan par des billets de blogs. Formé ABA, à l’intégration sensorielle, et certifiés PCM, Yohann et la maman d’Aydan Maud sont co-thérapeutes dans cette prise en charge qui cultive les réussites.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Un commentaire sur “Aydan apprend à lire, et à écrire