Aydan a démarré son inclusion dans une classe ordinaire 5


Bonjour à toutes, et à tous.

Permettez-moi de vous souhaiter à vous tous, qui suivez Aydan pas à pas chaque semaine, une excellente année 2015. Et Aydan démarre déjà très fort cette année, car il vient de démarrer lundi matin, sa première matinée dans une école ordinaire en plein centre ville de Nantes, accompagné de son éducatrice ABA de l’école ABA de Nantes. Il s’agit bien là du début, de l’objectif final de sa prise en charge : une inclusion dans la société, avec la meilleure autonomie, et la meilleure intégration possible. Pour rappel, Aydan a déjà été scolarisé à l’école publique de notre commune, avec l’aide d’une AVSI. Nous saluons par ailleurs la qualité de l’équipe enseignante de notre commune qui avait été extraordinaire. Cette première expérience hors cadre de l’école ABA, manquait d’encadrement comportemental. Les interactions avec les autres enfants ne s’étaient pas faites, le respect des consignes aléatoire, et les troubles du comportement grandissaient.

EcoleAprès 8 mois de travail intensif à l’école ABA de Nantes, Aydan a pu recommencer cette immersion à un niveau beaucoup plus haut, et bien plus encadré : sans trouble du comportement, avec le respect des consignes, en travaillant la communication et l’interaction avec les autres enfants. Le fait qu’une éducatrice ABA soit présente à ses cotés, en remplacement d’une AVS non formée aux méthodes comportementales, est un gage de succès. Elle va guider Aydan pour qu’il ait toujours un comportement adapté. Elle va guider Aydan dans les exercices, concentrer son attention, également provoquer les interactions avec les autres enfants. Petit à petit, l’aide de celle-ci va s’estomper, Aydan aura de moins en moins besoin d’être guidé. Cette inclusion est complètement contrôlée, dans la durée, la périodicité, et le dosage de l’accompagnement. Ce mois-ci Aydan commence 1 matinée par semaine, puis le mois prochain 2 matinées.

Moi le papa d’Aydan, j’ai pu accompagner Aydan, lundi matin, dans sa toute nouvelle classe. Avec sa maman, on lui en parle depuis plusieurs jours. Tout d’abord le réveil fut difficile. En effet Aydan doit se lever à 6h15 pour arriver à 8h30 dans sa nouvelle école à Nantes. Pendant le trajet d’une heure de voiture, Aydan se repose. Une fois arrivé, Aydan a été surpris par le nombre d’enfants, le bruit l’entourant. Beaucoup d’autistes sont très sensibles aux bruits, à la lumière, pouvant provoquer des « débordements » sensoriels que leur cerveau n’arrive pas à emmagasiner. Aydan a ralenti, mais la curiosité l’a poussé à me suivre, en me tenant la main. Au 1er étage, dans la classe de moyenne section, nous attend déjà son éducatrice qui commence à guider Aydan. Une fois le blouson retiré, et le cartable déposé, la maîtresse demande à Aydan d’indiquer sa présence en mettant son prénom sur une tige. Aydan accomplit son geste qui deviendra bientôt automatique, et il file visiter la classe. Il ne mettra pas longtemps à trouver la cuisine miniature, le four, les casseroles. Il se met alors à cuisiner avant d’être rejoint par 3 enfants, curieux de connaitre Aydan. L’interaction se produit, Aydan échange quelques mots, et sourires avec eux. Il est alors l’heure pour moi de quitter Aydan.

Cette inclusion est la finalité de 2 ans 1/2 d’ABA déjà. Elle correspond à tant d’efforts de sa part, qui ont pu être accomplis grâce à vous, qui êtes présents, qui encouragez, et financez Aydan. Nous sommes par l’association Un Avenir pour Aydan, mais aussi par l’école ABA de Nantes, dans un cadre quasi idéal et recommandé pour l’autisme. Mais notre situation est si rare…


A propos Yohann AUDOUIN

Yohann AUDOUIN est le papa d'Aydan. Il nous donne régulièrement des nouvelles d'Aydan par des billets de blogs. Formé ABA, à l'intégration sensorielle, et certifiés PCM, Yohann et la maman d'Aydan Maud sont co-thérapeutes dans cette prise en charge qui cultive les réussites.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 commentaires sur “Aydan a démarré son inclusion dans une classe ordinaire