Un été à l’aventure, à la découverte de l’unis vert des sens

C’est un été tout particulier qu’Aydan et Liam ont passé, tout comme beaucoup de personnes il nous semble. Le contexte sanitaire a bousculé les habitudes, et c’est fort d’une envie d’aventure qui a poussé toute la petite famille, à partir en home camper. Le Home camper, c’est une façon particulière de voyager ou de passer des vacances, car il s’agit de camper tout simplement chez l’habitant (ou le producteur, ou l’agriculteur) et de rebondir d’étape en étape. Dans le contexte du COVID, c’est idéal car on est souvent peu de voyageurs ! Pour Aydan et Liam, se fut de belles rencontres, et de belles aventures. Rien n’est programmé, rien n’est anticipable, le cœur et l’envie nous dicte où aller et quoi faire !

Lors de sa deuxième étape, Aydan et Liam ont atterri à l’unis vert des sens. En toile de tente toujours, avec pas / peu d’électricité, pas de tablette, pas de télé : juste une tente, un lecteur mp3, et la nature. Mais l’endroit dans lequel nous avons séjourné et très particulier. Aydan et Liam ont été accueilli par Angélique et Natacha. En créant leur ferme l’unis-vert des sens, elles souhaitaient développer un lieu d’accueil à leur image, et vivre un peu plus en autonomie. Elles font pousser des fruits et légumes bio en respectant les principes de la permaculture. Mais la surprise que nous ne savions pas, c’est que hors saison l’unis-vert des sens accueille un public handicapé et leur propose de vivre au rythme de la ferme dans un cadre moins rigide que celui des institutions et des foyers. Les activités se dessinent selon les envies du public. Et surprise, l’ABA n’est pas un mot inconnu dans cet endroit ! Dans tous les cas, au public handicapé qui nous suit au travers de l’association, nous recommandons fortement cet endroit !

Installez-vous à l’orée du bois avec vue sur les champs le coucher de soleil y est…magique. La simplicité des échanges, du partage, avec une sensibilité ancrée au respect de la différence, au handicap, sans jugement. La vue est magnifique, la bienveillance des occupants et du lieu ressourçant.

C’est toujours dans une optique d’autonomie, dans un milieu différent, que notre projet était en phase avec ce mode de voyage.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *